Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITÉS > Toute l'actualité > Evacuation du campement du Bd de la Villette

Evacuation du campement du Bd de la Villette

Madame, Monsieur,

Le démantèlement du campement du terre-plein central du Boulevard de la Villette a été fait ce vendredi matin et 2000 migrants/réfugiés ont été accompagnés vers des lieux d'hébergement dignes, répartis entre Paris, l'Île-de-France et le territoire national. Je forme le vœu qu'ils y trouvent le répit nécessaire après plusieurs mois de parcours chaotiques, ainsi que les informations utiles pour déterminer ce que sera la suite de leur périple, qu'ils souhaitent demander l'asile en France ou poursuivre leur route vers d'autres pays.

Je veux remercier la Ministre du Logement et de l'Hébergement d'urgence Emmanuelle Cosse et le Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui ont donné suite à nos alertes sur la dégradation rapide et inéluctable de la situation, lancées dès le 11 juillet  avec Rémi Féraud, le Maire du 10e. Je veux saluer la Préfecture  de Région, la Préfecture de Police, la Mairie de Paris et les associations humanitaires qui se sont mobilisées pour éviter que les choses ne soient encore pires et pour organiser en plein mois de juillet cette opération de mise à l'abri, qui a nécessité de gros moyens d'organisation et de nouvelles places d'hébergement qu'il a fallu trouver. Je veux bien sûr rendre hommage aux habitants de nos quartiers qui ont cherché à se rendre utiles face à ces détresses.

C'est la 26e opération de «mise à l'abri» menée depuis un an à Paris et ce sont à ce jour plus de 14000 personnes qui ont accédé à un hébergement d'urgence... Nous le savons, le flux des migrations ne va pas se tarir spontanément. Il est donc plus indispensable que jamais d'organiser des processus d'accueil qui ne passent plus par la case «campement de rue».

C'est dans cette  perspective que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a engagé en partenariat avec l'Etat l'ouverture d'un camp humanitaire, qui permettra un premier accueil des réfugiés/migrants arrivés sur le territoire. Tous ne pourront pas rester à Paris et la solidarité régionale et nationale doit jouer à plein.

Mais au-delà de l'accueil d'urgence, il est indispensable que les personnes soient mises en sitution de passer à d'autres étapes, notamment vers un processus d'intégration pour ceux qui relèvent du droit d'asile, avec apprentissage du Français et formation professionnelle. A défaut, nous resterons confrontés à la saturation des hébergements disponibles, avec le risque de voir se reconstituer de nouveaux campements de rue.

Dans l'immédiat, le terre-plein central du Boulevard de la Villette doit être neutralisé pour éviter que d'autres campements se réinstallent et le fonctionnement de la PADA (Plateforme d'accueil  des demandeurs  d'asile), situé  côté 10e arrondissement, doit  être sérieusement reconsidéré si l'on veut éviter de nouvelles tensions.

Je rends hommage à tous les voisins du Boulevard de la Villette, qui ont fait face à une situation objectivement désastreuse sur le plan humain, sanitaire et sécuritaire avec lucidité, générosité  et une légitime  impatience. Je veux enfin  réaffirmer que notre  arrondissement sera toujours au rendez-vous  de l'hospitalité républicaine et fidèle à ses valeurs humanistes dans un monde secoué comme jamais par de terribles désordres  et que je reste le garant de la légitime exigence des quartiers populaires de Paris de voir respecter et progresser leur qualité de vie.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée et dévouée.

François Dagnaud, Maire du 19e arrondissement

 

 



 

Fichiers en téléchargement



 
 

Toute l'actualité

 
-->