Contrat de Prévention et de Sécurité d’Arrondissement

CPSA 19

Avec 187 799 habitants et une superficie de 678,6 hectares, le 19e est le quatrième arrondissement le plus peuplé de Paris. Il s’agit d’un arrondissement familial, populaire et cosmopolite avec une part très importante à la fois de jeunes et de personnes âgées. Cet arrondissement est aussi l’un des plus populaires de la capitale avec 7 quartiers classés en géographie prioritaire, concernant 58 162 habitants et 1/3 de la superficie totale de l’arrondissement.

L’ensemble de ces caractéristiques confère une sensibilité toute particulière aux enjeux de prévention et de sécurité. Inscrits au cœur de l’action publique, ces enjeux sont traités dans le cadre du Contrat de Prévention et de Sécurité d’Arrondissement (CPSA).

En 2003, la Mairie du 19e arrondissement s'est engagée dans l'élaboration de son premier contrat de sécurité. Signé le 17 novembre 2003 et renouvelé le 1er avril 2010 dans le cadre d’un contrat de sécurité de nouvelle génération (CSA), il a fait en 2016 l’objet d’une refonte, conformément aux objectifs fixés par le Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité.

Le CPSA du 19e arrondissement fixe les objectifs et méthodes de collaboration entre les principaux partenaires publics compétents en matière de prévention et de sécurité de l’arrondissement : Mairie d’arrondissement, Ville de Paris, Préfecture de Police, Parquet de Paris, Rectorat, Préfectures de Paris et de région Ile de France (signataires), mais également le secteur associatif, les bailleurs sociaux, etc.

Le CPSA 19 signé le 10 mai 2016 s’articule autour de trois priorités, elles-mêmes déclinées en fiches-action

1. Prévenir la délinquance des jeunes

2. Protéger les personnes vulnérables, lutter contre les violences faites aux femmes, les violences intrafamiliales et renforcer l’aide aux victimes

3. Améliorer la tranquillité publique

Plan d'action du CPSA du 19e 2016-2020

AXE 1 : PRÉVENIR LA DÉLINQUANCE DES JEUNES

Fiche-action 1.1 - Promouvoir la citoyenneté

Fiche-action 1.2 - Lutte contre le décrochage scolaire et l’absentéisme

Fiche-action 1.3 - Accompagnement à la parentalité : pour une collaboration entre familles et institutions

Fiche-action 1.4 - Accompagner les dispositifs de protection des mineurs et jeunes majeurs, et de lutte contre la délinquance et la récidive

Fiche-action 1.5 - Prévenir les conduites addictives et les conduites à risque

AXE 2 : PROTÉGER LES PERSONNES VULNÉRABLES, LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES, LES VIOLENCES INTRAFAMILIALES ET RENFORCER L’AIDE AUX VICTIMES

Fiche-action 2.1 - Mise en place de réseaux d’aide aux victimes : les RAV

Fiche-action 2.2 - Renforcer la protection des agents chargés d’une mission de service public

Fiche-action 2.3 - Lutter contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme

AXE 3 : AMÉLIORER LA TRANQUILLITÉ PUBLIQUE

Fiche-action 3.1 - Renforcer la prévention de la délinquance dans la zone de sécurité prioritaire

Fiche-action 3.2 - La sécurisation à l’intérieur et aux abords des établissements scolaires

Fiche-action 3.3 - Sécuriser et tranquilliser les grands ensembles immobiliers

Fiche-action 3.4 - Lutter contre les trafics de stupéfiants

Fiche-action 3.5 - Lutter contre le proxénétisme

Fiche-action 3.6 - Apaiser et réguler l’espace public

Fiche-action 3.7 - Démocratie locale et sécurité

Fiche-action 3.8 - Lutter contre la délinquance des bandes

Fiche-action 3.9 - Accompagner le développement de la gare Rosa-Parks

Fiche-action 3.10 - Promouvoir une vie nocturne apaisée

La direction de la prévention, de la sécurité et de la protection

Cette nouvelle direction a pour missions :

  • La lutte contre les incivilités
  • La protection des équipements, des bâtiments et des espaces verts municipaux
  • L’assistance aux catégories les plus fragiles de la population
  • La tranquillisation des quartiers et des événements festifs
  • L’animation des politiques de prévention
  • La prévention des risques majeurs
  • Les outils d’analyse et de pilotage

Les correspondants de nuit

Les correspondants de nuit sont des agents de la Ville reconnaissables par leur tenue "Mairie de Paris". Ces médiateurs assurent une présence préventive et bienveillante sur l’espace public. Contrairement à la police nationale qui peut verbaliser, ces agents sont avant tout là pour prévenir des conflits et jouer un rôle de médiation.

Des missions spécifiques

Les correspondants de nuit (CDN) assurent 3 types de missions :

• La veille technique et résidentielle : les correspondants de nuit signalent aux services techniques les dysfonctionnements (voirie, éclairage, propreté, épaves, dangers imminents...) qu’ils constatent sur l’espace public.

• La veille sociale qui consiste en une écoute des personnes fragilisées, la communication d'informations et l'orientation vers des services sociaux.

• La prévention et la résolution des « petits » conflits entre usagers de l’espace public (nuisances sonores, rappel à la règle face à un comportement incivique, etc...)

Dans le cadre de leurs maraudes, les CDN orientent les usagers en fonction de leurs besoins vers les services compétents (services sociaux, clubs de prévention…)

Les CDN sont chaque soir à l'écoute des habitants qui leur demandent de résoudre un conflit de voisinage ou qui leur signalent un dysfonctionnement.

Dans le 19e arrondissement, deux équipes sillonnent deux secteurs : le secteur Bas-Belleville et le secteur Stalingrad.

Pour les joindre :

Équipe du quartier Bas-Belleville : 01 71 28 17 63

Équipe du quartier Stalingrad : 01.42.06.32.06

Les équipes sont joignables 7/7 jrs :

• De 13h50 à 22h du 1er octobre au 30 avril.

• De 15h50 à minuit du 1er mai au 30 septembre.

Zone d'intervention des Correspondants de nuit Belleville

Zone d'intervention des Correspondants de nuit Stalingrad

L'accompagnement des personnes âgées : la MAP

Un dispositif d'accompagnement et de protection des personnes âges est assuré par des inspecteurs de sécurité de la Ville de Paris pour qu'elles puissent effectuer des opérations bancaires en toute tranquillité.
Ce service de proximité est gratuit, sur un simple appel téléphonique au 01 42 76 77 77

Points école

Les points écoles sont des lieux de traversée de voies publiques fréquentés par les élèves des écoles primaires ou maternelles. Ces points d'école sont situés soit devant, soit à proximité des établissements scolaires. Ils sont classés par ordre de dangerosité par la Préfecture de Police, selon un référentiel qui prend en compte de multiples critères : trafic, signalisation, vitesse, etc.

Ainsi, certains points d'école ne nécessitent pas de sécurisation particulière. D'autres, au contraire, doivent faire l'objet d'une surveillance humaine.

Afin d'assurer cette mission, la Ville de Paris recrute des agents vacataires qui sont rattachés à la Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP). Il s'agit d'une démarche citoyenne dans laquelle les personnes recrutées rendent un service à la collectivité, mais aussi créent du lien social par une présence humaine régulière. Avant de prendre leur poste, ils reçoivent une formation à la gestuelle de sécurité routière dispensée par la préfecture de police et une formation interne à la DPSP.

Les vacataires sont présents sur les 39 point école de l’arrondissement :

  • à 8h, 11h10, 13h, 16h10 les lundis et jeudis.
  • à 8h, 11h10, 13h00, de 14h40 à 15h20 et à 16h10 les mardis et vendredis
  • à 8h et 11h10 les mercredis.

Lutte contre les incivilités

La réforme de 2016 ayant pour objectif une augmentation de la lutte contre les incivilités, la DPSP a renforcée ses effectifs (900 inspecteurs de sécurité) et s’est dotée de structures de pilotage: Le bureau de régulation de l’espace public et le bureau de la surveillance des espaces verts

La DPSP s’appuie sur une brigade d’intervention (BIP) : Composée de 300 agents, la BIP intervient 7j/7, 24h/24 sur l’ensemble du territoire parisien

Elle dispose d’une unité d’appui, une unité de nuit, une unité cynophile et une unité de protection. Le 19e arrondissement dispose donc d’une brigade locale d’inspecteurs de sécurité à laquelle s’ajoutent des agents de la BIP lorsque les besoins le nécessitent.

La verbalisation dématérialisée et innovante : Les ISVP utilisent un Smartphone doté d’une application permettant la saisie et le transfert rapide du procès-verbal ;

En 2015, pas moins de 45 697 procès-verbaux ont été dressés.

Programme Ville-Vie-Vacances (VVV)

VVV associatif :

Il s’agit d’un programme partenarial entre la Ville de Paris, la Caisse d’Allocations Familiales et l’État, en lien avec Contrat de ville parisien.

Le programme VVV permet à des jeunes de 11 à 18 ans, prioritairement issus des quartiers relevant de la politique de la ville et ne partant pas en vacances, de bénéficier d’activités culturelles, civiques, sportives et de loisirs et d’une prise en charge éducative durant les vacances scolaires. L’inscription et les activités proposées sont gratuites.

Ce dispositif a pour objectif de favoriser le développement d’une citoyenneté active et répond à différentes problématiques: prévention de la délinquance et protection de l’enfance et de la jeunesse. À Paris, sa mise en œuvre est assurée en articulation étroite avec les mairies d’arrondissement, dans le cadre du volet prévention des contrats de prévention et de sécurité.

Les actions favorisant la mixité, sur l’espace public ou en pied d’immeuble et en soirée seront prioritaires pour les financeurs. De plus, une attention toute particulière sera portée aux actions se déroulant au mois de juin, certains établissements scolaires n’accueillant plus les élèves en période d’examen.

VVV Police :

En plus de proposer des activités sportives, culturelles, civiques et citoyennes aux jeunes filles et garçons qui ne partent pas en vacances durant les congés scolaires, le programme VVV Police permet de renforcer le lien police-population en direction de la jeunesse grâce au volontariat de policiers qui encadrent les activités. Il s'adresse aux jeunes parisiennes et parisiens âgés de 8 à 16 ans (l’âge peut descendre jusqu’à 6 ans dans le cas des fratries, ou jusqu’à 17 ans pour les jeunes déjà inscrits). L’inscription et les activités proposées sont gratuites.

Le dispositif est cofinancé par des subventions du fond interministériel de prévention de la délinquance (FIPD), du commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et de la ville de Paris, qui sont gérées par l’Union des Centres Sportifs en Plein Air (UCPA). Le programme des activités est conçu en collaboration avec le Service de Prévention de la Préfecture de Police (SPPAD).

Les jeunes filles et garçons sont encadrés par des policiers et par des animateurs de l’UCPA. Des personnels de la ville de Paris, de l'éducation nationale, ou de la protection judiciaire de la jeunesse peuvent également renforcer l'encadrement

Pour s’inscrire, il faut remplir le dossier ci-après et le déposer au commissariat de son arrondissement :

Dernière mise à jour le mardi 31 janvier 2017

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris